Reply To: Absence du cisaillement dans la justification des vis inclinées 45 °

Home Forums EUROCODES : Utilisation et application Eurocode 5 – Assemblages Absence du cisaillement dans la justification des vis inclinées 45 ° Reply To: Absence du cisaillement dans la justification des vis inclinées 45 °

#1214
calinfo06
Participant

Nouvelle tentative étant donné les bizarreries apparaissant dans la précédente.

 

Je vois que ma question n’a pas eu de succès. Mais y-a-t’il un pilote (ou même des passagers) dans l’avion ?

 

Je me suis trouvé une réponse comme j’ai pu, en scrutant les documents et logiciel SFS.

 

Il en ressort premièrement que contrairement à ce qui est prévu à l’Eurocode 5 (§ 8 tire-fonds), la valeur caractéristique à l’arrachement  de la vis f ax,alfa,k ne dépend pas de alfa quand alfa est compris entre 45 ° et 90 °. Du coup, pas de composante cisaillement quand l’effort axial est entre 45 et 90°.

Et on n’en parle toujours pas si alfa diminue, mais dans ce cas c’est le fax,alfa, k lui-même qui diminue selon alfa.

 

Deuxièmement, l’effort de traction axial dans la vis se calcule en faisant comme s’il se forme une triangulation entre le corps de la vis dans le porté, son point d’entrée dans le porteur, et la partie du bois porté entre la vis et le porteur. D’où l’explication de la valeur de l’effort axial = V/sin(alfa) apparaissant dans la note de calcul.

C’est plus facile à visualiser sur l’image solive / poutre ci-jointe.

 

Avec tout cela, pas de composante cisaillement à faire figurer.

 

C’est Sioux, et pas immédiat à percevoir si on est « formaté » Eurocode 5, avec en ligne de mire les formules de type SRSS de combinaison cisaillement + arrachement.

 

Quand à la raison de la constance du f ax,k entre 45° et 90 °, je ne la connais toujours pas. On se dira, même si ça n’est que moyennement satisfaisant intellectuellement,  que cela doit ressortir d’essais à l’origine des ETA spécifiques à ces vis.