Charge sur plancher “Zone refuge”

Home Forums EUROCODES : Utilisation et application Eurocode 0 – Eurocode 1 Charge sur plancher “Zone refuge”

Viewing 2 reply threads
  • Author
    Posts
    • #1048
      d.leclerc
      Participant

      Bonjour à tous

      Je m’interroge sur le type de chargement à appliquer sur un plancher servant uniquement de “zone de refuge” en cas d’inondation.

      Cette surface de plancher, située en “combles” pour mon projet, est conçue pour recevoir 1 personne / m² en cas d’inondation dans le local en RdC (un ERP type M).

      Se pose comme question, d’un point de vue règlementaire :
      – La charge / m² à retenir
      – La nature de cette charge (accidentelle, exploitation catégorie A, ou D, ou H…)
      – La façon de la combiner avec les autres charges
      – La nécessité de la combiner avec les cas accidentels sismiques…

      Toute précision de toute nature sera la bienvenue car je n’ai absolument rien trouvé à ce sujet dans les Eurocodes.

      Bien cordialement

    • #1056
      Clément Andrieux
      Participant

      Bonjour,

      J’ai trouvé ce document (https://www.neuillysurseine.fr/files/neuilly/vie_quotidienne/environnement/referentiel-travaux-inondation-2016.pdf), qui renvoi aux charges d’exploitation de l’Eurocode 1.

      Dans ce cas, par rapport à la densité de personnes, il faudrait retenir la catégorie C5 de mon point de vue.

      Ce document indique aussi qu’il est interface réglementaire avec les règles parasismiques, ce qui sous-entend que cette zone refuge puisse être utilisée en cas de séisme.

      Reste à savoir s’il faut considérer cette exploitation comme une charge accidentelle ou non.
      Son utilisation lors d’une inondation relève de la situation accidentelle, mais (ce n’est que mon avis) il suffit que des exercices d’évacuation soient régulièrement réalisés pour en changer la probabilité qu’elle ait lieue. Personnellement, je resterais sur une exploitation classique au plus défavorable.

      cdt

    • #1060
      d.leclerc
      Participant

      Bonjour M Andrieux

      Merci pour votre retour documenté et votre avis sur cette question.

      Considérer une catégorie C5 pour un local principal classé D1 (soit quasiment le même chargement au final) me semble excessif puisqu’en temps normal ce sera juste une zone totalement vide. Même si on considère 1 exercice d’évacuation par mois qui durerait 24 heures (je n’y crois pas…), on arrive à une fréquence d’occupation très très limitée.

      Je pense donc pour ma part que, même si des exercices d’évacuation sont organisés régulièrement, on sera loin en terme de probabilité du niveau de chargement lié à l’usage du local principal.

      De surcroit, il semble que la règlementation en la matière impose de prévoir 1m² par personne : Au ratio, on est très loin de 500 daN/m².
      Et encore cela supposerait que le magasin soit à son effectif maxi personnel + clients au moment de l’inondation.

      Ce n’est aussi que mon point vue, du moins l’avancement de ma réflexion sur le sujet.
      A priori, je pense m’orienter vers 250 daN/m2 cat B, en considérant la charge en cas normal (pas accidentel), ce qui me semble déja conservateur en terme d’hypothèse et plus réaliste en terme de coef psi 0,1 et 2

      Je suis aussi en train de faire le point avec le bureau de contrôle de cette opération. Il aura certainement encore un autre point de vue, et peut être des arguments règlementaires plus précis que ce que nous avons pu trouver pour le moment.

      Je ferais un retour ici à l’issue de nos échanges, ça pourra servir à la communauté.

      Bien cordialement

Viewing 2 reply threads
  • You must be logged in to reply to this topic.